Utiliser son potentiel créatif

de Robert Dilts et Stephen Gilligan

Dans ce type de situation (COVID 19) soit on s’effondre soit on fait appel à son potentiel créatif. Comment ? avec l’outil COACH

Centré

Ouvert

Attentif-conscient

Connecté positivement

Hospitalier

La façon dont nous réagissons +/- dépend de notre état d’esprit. Si on est tendu, on sera négatif, si on va bien, on peut agir autrement et cela ouvre des possibilités.

Tentons l’expérience.

C : on part de la tête où on contrôle tout pour descendre à l’endroit où se trouve le calme, la détente, la sagesse, la compassion en nous. On se met dans une position calme et détendue. On s’installe en soi-même en prenant quelques respirations conscientes. On amène l’attention en soi-même, en son corps. On prend une grande respiration (une grande inspiration puis une grande expiration) et on relâche toutes les tensions.

Puis on se rappelle un moment, une situation, une personne, un endroit où on a senti cette connexion + et on la revit. On sent où ça se situe dans notre corps. Si on chantait, si on marchait, à partir de cet endroit, où est-ce que ce serait ? Mettre les mains dessus et se détendre dans ce centre.

O : En restant connecté à cela, on s’ouvre à tout ce qui est possible. On ouvre son esprit, son cœur à un champ de possible plus vaste, à d’autres ressources. On peut dire « je m’ouvre, j’ouvre mon cœur, mon esprit à plus de possibilités, à la créativité ». On fait un geste d’ouverture en même temps. On s’ancre, on s’enracine dans cet état.

A : On ajoute la conscience attentive sans jugement, la curiosité ce qui nous permet d’être attentif et conscient de la rivière qui circule en nous. On fait un autre geste en respirant.

C : on est relié au-delà de ce qui se passe pour nous connecter à l’extérieur. On se connecte aux ressources intérieures et extérieures à nous : le passé, nos ancêtres, la famille, les amis, la nature … pour sentir toutes les ressources dont on peut bénéficier. On réalise un geste qui permet de sentir toutes ces connexions. Je m’ouvre à ce champ de possibilité au-delà des problèmes et sens la conscience de cela me traverser comme une rivière. Je me connecte à toutes les ressources intérieures et extérieures par un mouvement. Je suis centré, ancré dans un espace sécurisant.

H : cela génère un espace hospitalier qui accueille tout ce qui se passe sans que l’on soit submergé , débordé par le négatif. Je m’ouvre à tout ce qui est là. Je dis « Bienvenue » à tout ce qui est là même les pensées négatives, les peurs, les doutes en créant un espace suffisamment vaste pour ne pas se laisser submerger par elles.

Je refais cela pour être bien connecté.

A partir de cet espace de connexion, je plante une question comme une petite graine. Je me dis « quelle est mon intention positive ? », « qu’est-ce que je peux faire qui peut m’aider moi et aider les autres ? ». Je porte cette question au fond de moi-même (hors de la tête) et je laisse faire.

Je laisse venir un ou plusieurs mots simples, une image, un geste.

Je me représente cette intention créative par ce mot, cette image, ce geste connecté à l’ensemble de mes ressources et possibilités de créativité.

A faire plusieurs fois par jour, lorsqu’on se sent inquiet, découragé, isolé.

Nous devenons ce que nous pratiquons.

Nous pouvons être le changement que nous voulons voir dans le monde.

Publié par OZ'ACTION RH

Conseil en Ressources Humaines, coaching, intelligence collective, RRH à temps partagé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :